Le Monde Vert (3)

Dans le cadre de la journée mondiale de l’Environnement célébrée le 5 Juin, nous souhaitons revenir sur les défis du développement durable. Nous n’y arriverons jamais seuls. Dans le cadre de cette Journée, ils ont accepté de s’exprimer avec La Muse D’Or. Ce sont des aînés, des ami-es, des experts ou encore des analystes. Cet article qui suit est celui d’un acteur ivoirien du domaine,Benjamin IRIÉ. Son regard sur la problématique de la primauté de l’écologie sur l’économie

Remontons dans l’histoire

La conférence de Stockholm qui a lieu du 5 au 16 juin 1972 est le premier colloque mondial élevant la question de l’environnement au rang de problème international d’importance majeure.  Elle a donné notamment lieu à la création du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Par conséquent, depuis 1972, les questions environnementales sont prises en compte par l’Organisation des Nations Unies. A partir de ce moment, des protocoles et conventions relatifs à des sujets préoccupants ont eu lieu jusqu’aujourd’hui.

COP21, l’accord historique

La COP 21, la plus grande rencontre internationale s’est récemment tenue  au Parc des expositions de Paris-Le Bourget du 30 novembre au 12 décembre 2015 avec 195 participants (dont la Côte d’Ivoire).  Un accord international sur le climat a été obtenu et  prévoit une limitation du réchauffement mondial entre 1,5 °C et 2 °C d’ici 2100.  Il est à  noter que l’élévation de la température de la planète due en grande partie à la détérioration de la couche d’ozone stratosphérique est à freiner au moyen d’un changement des comportements humains surtout des plus grands pollueurs qui pour la plupart sont les pays industrialisés dont  les Etats-Unis, la Chine, l’Australie et l’Inde. Ainsi, la Cop 21 a été le cadre des négociations  qui visent à la fois à atténuer au niveau des pays, les émissions de gaz à effet de serre en prévoyant de faire évoluer les économies nationales, et à adapter les conditions de vie des personnes aux changements climatiques effectifs ou anticipés.

Les grands Défis de l’application de l’accord de Paris

A Paris, l’exemple de prise de conscience écologique est beau mais voici que les États-Unis d’Amérique deux ans après, surprennent le monde par leur retrait de la COP21. Comment justifier cette volte-face? Cet accord de Paris serait défavorable à l’économie américaine.  Alors, la problématique de la primauté de l’écologie  sur l’économie doit se poser. A nous en tenir à des études effectuées par diverses organisations nationales, internationales ou non gouvernementales compétentes en matière d’environnement, la Terre présente  un visage plutôt tuméfié. On citera celles de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture ou Food and Agriculture Organisation (FAO) qui évalue à 13 millions d’hectares la superficie de forêt qui disparaît chaque année dans le monde; du PNUE, qui note une acidification croissante des océans; du WWF (Worl Wide Fund) qui souligne en outre qu’une cinquantaine d’états sont actuellement confrontés à un stress hydrique modéré ou grave. En termes plus concrets, c’est dire que le mauvais état écologique international actuel, dont les conséquences sur les populations humaines ne sont déjà que trop mesurables, oblige à effectuer un changement de paradigme politico-économique : la primauté de l’écologie sur l’économie. Au professeur Philippe Saint-Marc de dire : « C’est la conception du « progrès » qu’il faut remettre en cause ; la nature ne doit plus être sacrifiée à la croissance économique et sa protection doit cesser d’être une préoccupation mineure pour devenir un objectif fondamental de l’humanité (…) »

Que faire ?

Tout ceci interpelle la société civile internationale d’où notre organisation qui a pour mission de former les citoyens à la culture de la paix pour le développement durable. Aboutir à une conscience de paix qui intègre le comportement Écocitoyen. Que doit faire la société civile internationale pour ramener les USA à la raison quand elle est consciente comme le professeur Saint-Marc des dangers de la pollution de notre planète par les grandes industries : « L’espace est un et  les pollutions ignorent les frontières », c’est à cela que nous réfléchissons. La Lutte en Afrique ne perdra pas la marche d’ailleurs elle ne fait que commencer et nous promettons d’agir localement pour que cela ait un fort impact à l’échelle planétaire.

Benjamin IRIÉ est le Président Fondateur du MAFUP. Il est diplômé en Agronomie de l’Institut National Polytechnique de Yamoussoukro.

MAFUP, Mouvement de l’Amour Fraternel Universel pour la Paix né le 24 juin 2003 au siège de la commission nationale ivoirienne pour l’Unesco.

Le Credo du MAFUP est le manifeste 2000 de l’UNESCO pour la culture de la paix et la non violence qui prévoit de préserver notre planète.

Maf 6

Le MAFUP de par son Président-directeur, Ingénieur et écrivain a fait des recherches pour trouver une méthode d’éducation à la culture de la paix pour le développement durable voir équitable
Son système éducatif est dénommé le Wassa et la méthode de formation, le Zagoulisme.. Ce système et cette méthode ont fait l’objet de la signature d’une convention avec le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle le 14 mars 2014.
Depuis cette date, le MAFUP conduit dans dix établissements du District Autonome d’Abidjan un projet éducatif en appui au système scolaire.
Maf 4(1)
Benjamin Irié au Lycée Jeunes Fille de Yopougon

zizi 8(2)

Très actif sur les réseaux sociaux quant à la promotion de son système éducatif et sa méthode de formation, les étudiants maliens par le canal de l’ambassade de la Cote d’Ivoire à Bamako au Mali, ont sollicité l’installation d’une antenne du MAFUP au Mali.
16939498_1285091894914266_7721846055005726379_n
Avec le Lycée Technique d Abidjan
Aujourd’hui, dans le cadre de la journée de l’environnement, le Président-directeur du MAFUP a produit un article en rapport avec sa mission de contribuer à la sauvegarde de notre planète menacée. L’objectif étant d’éduquer les plus petits afin que ceux ci se rapprochent davantage de la nature.

 Maf 3Maf 5

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Monde Vert (3) »

  1. Le MAFUP vous remercie d’avoir mis en évidence cet autre axe de son intervention à savoir le développement durable. Cette importante question ne nous laisse pas indifférents car la paix au niveau de l’esprit de l Homme doit se mesurer à partir de ses interrelations. Ainsi, nous nous inspirons de toutes les recherches en la matière afin d’adopter une stratégie idoine. La meilleure pour nous, c’est l’éducation des plus jeunes à devenir des écocitoyens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s